Holà doux raton. Peut-être que toi aussi, parfois tu as des amis qui parfois ont des coups de mous. Et c’est normal. Tu ne peux pas être au top tout le temps. Par contre, tu peux aider les gens à aller mieux.

L’appeler et ne rien faire que l’écouter

On s’appelle de moins en moins. On a tellement tendance à dégainer Messenger dès que ça ne va pas qu’on oublie que le son d’une voix parvient à passer beaucoup plus d’émotions que des mots écrits sur un réseau social. Ca peut être un coup de fil à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ou laisser les gens s’exprimer par note vocale. Juste écouter sans interrompre et permettre à la personne de verbaliser ce qu’elle ressent. Ca n’a l’air de rien. C’est déjà beaucoup.

Lui glisser un mot dans sa boîte au lettre

Tu sens que ton ou ta ami.e est un peu down en ce moment et qu’iel n’a pas le courage de sortir ? Rien ne t’empêche d’aller glisser  un mot dans sa boîte aux lettres. Iel le verra probablement plus tard ou l’ouvrira le jour où ça n’ira vraiment pas bien. Une carte postale, une belle enveloppe et de l’encre sur du papier. Tu n’imagines pas l’impact que ça peut avoir.

Lui préparer un colis de nourriture

Parfois il y a une flemme de tout et dans ces circonstances, la nourriture ne peut faire que du bien. Ton/ta ami.e a le nez dans les révisions pour les partiels ? Traverse une phase difficile et a le moral bas ? Un colis de nourriture est la clé à tous les problèmes. Des plats faits maisons, des bonbons. Toutes ces choses qui lui permettront de ne pas réfléchir et prendre une vraie pause pour manger.

Lui dire de venir. Même en pyjama.

Rappeler à ton/ta ami que tu l’aimes comme iel est. Que ce n’est pas grave s’iel vient chez toi en pleurant, pas maquillé, avec une humeur affreuse. Ou même en pyjama. Même si c’est l’heure de pointe dans le métro. Qu’iel a cette liberté de se dire  » Viens comme tu es, le reste n’a aucune importance »

Et toi mon doux raton, tu as des idées de choses à faire pour aider tes ami.es ?

Share: