avis permigo paris blog raton reveur

Dans ma quête du permis de conduire, je suis passée par une première auto-école et voici mon avis sur Permigo Paris. Le permis de conduire, ce fameux St Graal, cette mane précieuse, symbole du passage à l’âge adulte. Enfin. En Province. Parce qu’avouons le, à Paris, on peut passer de nombreuses années à arpenter le monde de métros en RER sans jamais se décider à passer le permis. La faute aux auto-écoles trop chères, aux délais d’attente pour les dates d’examens ou tout simplement la non-nécessité de savoir conduire une voiture au quotidien.


Mon parcours du permis de conduire

J’ai eu mon code, bravement, tout juste, avec cinq fautes. Je n’ai pas besoin de savoir conduire. J’ai juste envie d’avoir mon permis. Dans ma collection aux diplômes, il s’agit d’un « badge de la vie d’adulte » qui me manque et qui me fait fondamentalement mal.

Après, je suis honnête avec moi-même. Conduire, je n’aime pas spécialement ça, ce n’est pas ma tasse de thé. Mon avis sur les différentes organisations par lesquelles j’ai pu passer dans ma mystérieuse quête du permis de conduire à Paris n’est que purement subjectif et est tiré d’expériences personnelles. Mais j’espère qu’il pourra aider ceux qui lisent ces lignes.

Avis Permigo Paris : la magie de la publicité mensongère

Je me suis inscrite dans une auto-école parisienne qui avait fait beaucoup de publicité sur Facebook. Permigo Paris.

Sur le papier, l’affaire a l’air tentante. Des prix cassés qui défient la concurrence. Un forfait de 20h de conduite pour moins de 700 euros, payable en plusieurs fois. La certitude de pouvoir passer son code en ligne. Une version très « new age » et « digital native » de l’agence. « Nous vous avons compris, chers millenials. Vous voulez du connecté, du rapide, du souple. Conduisez où vous voulez, votre moniteur vient vous chercher sur un point de rendez-vous, vous pouvez le noter. C’est comme Uber en mieux. »

Ca c’est sur le papier. L’agence est belle, elle sent le neuf et les accessoires derniers cris. La formule est vendue dans des Permis Box au packaging impeccable. On sent la propreté de l’histoire.

avis permigo paris raton reveur blog

Aie confiance

Sauf que.

Les grands défauts et mon avis Permigo Paris

J’ai littéralement passé six mois à caser vingt malheureuses heures de conduite dans leur emploi du temps. J’ai beaucoup – beaucoup – râlé sur les réseaux sociaux vis à vis de leurs démarches. Si je peux m’exprimer en trois points sur Permigo je dirai :

  • Absence de suivi. Tout au long de ma formation, on m’a valdingué de moniteurs en moniteurs « quand il y a de la place ». Personne ne s’est jamais soucié de savoir où j’en étais dans ma conduite ou dans mon code de la route. J’ai appris cahin-caha de façon fort chaotique et chaque minute sur la route ressemblait à une petite épreuve. Lors de l’annonce de la perspective de redressement judiciaire de l’agence, on m’a lâché dans la nature avec mon livret de conduite supervisée fièrement tamponné. Alors que je n’étais absolument pas capable de passer un rond-point, d’aller sur l’auto-route, de me garer, que je roulais à 30 en permanence et que je calais tous les cent mètres. Véridique.

 

  • Absence de moniteurs. Le problème de Permigo Paris ? Les moniteurs sont mal payés. Et ils le disent. Résultat, il n’y a que très peu d’effectifs. Rares sont ceux qui restent plus d’un mois et il y a beaucoup moins de moniteurs que d’élèves. Vous pouvez donc attendre plusieurs semaines, si ce n’est mois entre deux heures de conduite.

 

  • Absence de disponibilité. L’agence a fermé sans prévenir, un beau matin. Plus personne pour répondre au téléphone. Volet métallique fermé. Aucune nouvelle. Rien. J’ai attendu deux mois pour pouvoir récupérer mon dossier en passant devant tous les samedis matins dans l’espoir que l’agence serait ouverte. Et même lorsque c’était le cas, je ne compte pas le nombre de fois où on m’a renvoyé chez moi en disant « Cépasmoiquigèrejesuisleremplaçantjeconnaispas ». Jusqu’à ce que je fasse une scène en passant sous le volet mécanique lors d’une ouverture fortuite et que je décide de ne pas partir. Je n’aurai jamais eu mon dossier autrement.

Le manque de transparence, le pire dans mon avis Permigo Paris

Mais ce que je déplore tout particulièrement dans mon avis Permigo Paris, en plus de son fonctionnement inexistant et cette impression que le concept a été sorti d’un chapeau par des élèves en école de commerce qui ne connaissent absolument pas les réalités du terrain, c’est cette impression d’abandon. De vide. De néant. D’être livré à soi-même.

A mon avis Permigo Paris est une entreprise qui n’a que faire du ressenti de ses clients et de ses employés. J’ai vu des moniteurs désabusés me confier qu’ils n’avaient pas été payés depuis plusieurs mois. Des gérants qui faisaient de leurs mieux mais qui n’avaient pas les moyens de faire leur travail. Pas d’internet. Pas d’électricité. Pas de ligne de téléphone.

Des élèves qui, comme moi, ont passé des mois à essayer de garder le cap, de se dire qu’il y aurait une solution, qu’il ne fallait pas lâcher l’affaire. Nous sommes nombreux à avoir eu envie d’y croire. Et pas à un moment l’auto-école n’a fait quelque chose pour nous tenir au courant de la situation.

avis permigo paris raton reveur blog

Moi, quand j’ai l’impression que tout le monde marche sur la tête à l’agence

Mon avis Permigo Paris ? L’exemple de la limite des franchises

Parce que le problème de Permigo Paris, ce n’est pas l’équipe. C’est l’administration. Permigo est une chaîne de franchises d’auto-école situées dans toute la France. A certains endroits, ça marche. A Paris, ça ne fonctionne pas.

Des gens qui se plaignent, qui font la queue pendant des heures devant l’agence, qui s’organisent sur des boucles de mails, qui envoient des dossiers judiciaires de plaintes consommateurs. Des gérants qui n’ont pas d’autres possibilités que d’écouter des colères justifiées mais dont ils ne sont pas responsables. Une formation qui stagne mais qui continue de se vendre.

Parce qu’en plus de ne pas avoir proposé de contreparties ou de remboursements aux élèves lésés dans leur formation, Permigo Paris continue à accepter de nouveaux candidats et à faire de la publicité. Ils ont notamment refait une page Facebook au début du mois de décembre pour supprimer leurs anciens avis négatifs.

Ethiquement parlant, je trouve qu’il y a un problème. Je suis dans le webmarketing, mais aussi dans l’UX et la satisfaction du consommateur. Sans faire de diffamation, je pense donner un avis Permigo Paris honnête et personnel en disant qu’il y a un manque de communication flagrant avec ses clients.
Si j’ai un mot à dire : peu importe la communication marketing qu’il y a derrière, cette auto-école, au moins à Paris, ne vaut pas la peine que vous dépensiez votre argent. Fuyez. F-U-Y-E-Z.

Après, mon avis n’engage que moi et est typiquement personnel mes ratons, faites ce que vous voulez.

Share: