J’ai passé les neufs derniers mois à vadrouiller au bout du monde. Et doux raton, je dois t’avouer que mes vêtements étaient le cadet de mes soucis. Je suis partie avec peu de fringues en ayant pour seul objectif qu’elles soient complètement efficaces et pratiques. La question qui m’a turlupiné un bon petit moment avant mon départ, c’était le jean. LE jean tu vois. Celui qui peut se porter en meeting avec un client, ou dans la jungle, ou décontractée sur la plage. Celui avec lequel tu peux aller faire du yoga à l’improviste ou qui ne va pas te lâcher quand tu auras besoin d’une bonne tenue de camping sauvage. J’ai mis du temps, mais j’ai trouvé. Il fallait absolument que je te partage ça.

 

Clean Influence : je n’ai aucune espèce de partenariat avec cette marque de jean. Je l’ai juste trouvée au hasard et je l’adore. Si ça peut t’éviter bien des recherches sur Google pour mettre la main sur le jean idéal, alors j’ai atteint mon objectif.

Avoir un bon jean de voyage éthique

Bon, tu le sais, la vie sans un jean ressemble un peu à un dessert sans sucre. Elle est bien plate, comme on dirait au Québec. C’est le pantalon habillé mais pas trop qui peut se porter en toutes circonstances – et te fera de jolies fesses, si vraiment tu y tiens.

Le côté éthique me tenait particulièrement à coeur

Je ne te parlerai pas du comment et du pourquoi de la Slow Fashion, je trouve que mes copines blogueuses le font bien mieux que moi. En revanche, je peux te toucher deux mots sur l’impact de nos jeans sur l’environnement. La plupart du temps, le coton vient de monoculture intensive au Moyen-Orient et cette dernière assèche les lacs. Puis le tissage peut être effectué quelque part au fin fond du tiers monde sans respect des conditions de travail des travailleurs et la teinture est faites avec des solvants chimiques qui sont déversés dans l’eau.

Le jean à 20 euros de chez Pimkie de mon adolescence, cause un mal fou à la planète.

Cette fois-ci c’était no-way. Je partais à la recherche d’un jean entièrement traçable et le plus éthique possible.

raton reveur blog dressing minimaliste capsule wardrobe yoga jean jean parfait

Un jean confortable et coloré

Je ne sais pas toi, moi je suis une adepte des jeans doudous. Ceux que tu peux mettre tout le temps et qui ne sont ni rêches ni trop épais. J’aime les matières un peu slim qui colle à la peau en étant doucement élastiques pour s’adapter au moindre mouvement. Et j’aime les pantalons colorés qui restent passe partout. J’ai deux jeans dans mon armoire, un bleu électrique assez vif et un autre plutôt vert foncé.

Je suis tombée sur mon Yoga Jean à Montréal, dans une petite boutique juste à côté du restaurant végane Aux Vivres, si tu passes par là. Je ne me souviens plus du nom mais elle ne vend que des créations locales. Et si je fais très rarement du shopping et que je commençais à culpabiliser d’avoir un jean qui me tape dans l’oeil, je te laisse imaginer ma réaction quand je me suis rendue compte qu’il correspondait à tous mes critères.

Le jean est fait au Québec et pas au bout du monde dans une manufacture de 52 000 pieds carrés à Saint-Côme

raton reveur blog yoga jean jean parfait dressing minimaliste capsule wardrobe

90% du tissu fait à partir de coton biologique est utilisé dans le produit final et le reste est recyclé.

Les formules lavante sont faites d’enzymes naturels et d’agents nettoyants biodégradables plutôt que d’ingrédients chimiques toxiques pour l’environnement.

Même l’éclairage est à faible consommation d’énergie à Saint-Côme. L’entreprise s’engage activement.

Chaque jean est fait à la main.

Avec une coupe sans ligne droite, qui s’adapte à toutes les morphologies. Et ça c’est beau. Moi, par exemple, j’ai la taille assez fine mais les hanches plutôt marquées. Et le jean me fait une taille haute juste magnifique. Il est tellement confortable que je pourrai presque penser que je porte un legging lorsque je l’ai. Je m’y sens bien. Vraiment.

Un jean pensé pour faire du yoga

Alors oui, au cours des derniers mois, je suis devenue une vraie adepte du chien tête en bas. Et en fait, je me suis aperçue à quel point le Yoga Jean avait été pensé pour répondre aux besoins des yoggis. Tu as envie de piquer une tête dans ton studio préféré mais tu n’as pas ton legging dans ton sac ? Cool news : c’est pas grave. Ton Yoga Jean fait exactement le même taff. Il est beau, beau et pratique. Je l’aime.

L’avis honnête du raton

Oui ce jean est cher. Je te le dis tout de suite mon raton. Il m’a coûté environ 80 euros si ma mémoire est bonne, c’était un énorme investissement dans « une pièce de qualité de mon dressing minimaliste ».

Injonction à la consommation green ?

J’ai deux jeans dans ma garde robe que je porte tous les jours à toutes les saisons. Un vieux Levis de quand j’avais 15 ans. Et mon yoga jean vert. J’ai fais le choix d’en avoir dans lesquels je me sens à l’aise et jolie. Ce choix a un coût.

Si tu galères financièrement, si tu n’as pas besoin d’avoir un nouveau jean, si tu préfères en avoir un d’occasion, sérieusement, ne culpabilise pas. Cet article n’a pas pour objectif de t’inciter à en acheter un. C’est juste pour te donner mon avis et te dire que si tu as envie / les moyens / l’opportunité de mettre 80 balles dans un jean, le yoga jean est éthiquement top, confortable et joli.

Puis il tient bien. Alors que je passe mon temps à m’assoire par terre et que mon chat pattoune sur mes genoux dès que je rentre à la maison. Mon yoga jean est tout résistant.

 

Bref doux raton, le yoga jean, je te le conseille mille fois.

 

 

 

Share: