soiree suuushiii paris blog raton reveur

Paris c’est une capitale qui se véganise petit à petit, doucement mais sûrement, à son rythme. Et c’est toujours un réel plaisir de rencontrer des entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de la cuisine végétale, le coeur battant et la pupille brillante. Petit tour d’horizon d’une interview avec Bénédicte fondatrice d’How Many Vegans et créatrice des soirées Suuushiiii qui redonnent un petit plus que nous n’avions décidément pas encore dans la capitale.

Le concept de Suuushiii

 

Souvenez-vous des soirées sushis lorsque vous étiez omnis. On s’attable tranquillement entre potes ou collègues et on papote des heures durant en savourant à son rythme d’immenses plateaux de boulettes de riz au poisson, en se posant des questions existentielles internes comme « Dans quelle sauce dois-je tremper cette bouchée ? » « Vais-je réussir à finir mon assiette ? « . Ce sont des soirées nonchalantes, agréables, qui plaisent à tout le monde parce que bon, ils sont quand même rares ceux qui fronceront du nez en déclinant une soirée sushi. Bref, une valeur sûre.

Sauf que. Un jour vous devenez végétarien. Voire même végane. Et vous vous rendez compte que les soirées sushis ne sont plus du tout aussi fun. Au bout de votre dixième bouchée de maki avocat-concombre, vous vous êtes sans doute demandé ce que vous faisiez là. Et vous vous êtes sentis tristes de vous dire que les explosions de saveurs des soirées sushis, c’était terminé pour tout jour. – non, je n’ai rien contre les makis avocat-concombre, je les trouve juste assez lassant à la longue.

En tout cas, c’est ce que ressentais Bénédicte, la fondatrice des soirées Suuushiiis. Végane depuis 3 ans, elle regrettait de ne plus pouvoir passer de moments en one-one avec ses copines pour débriefer sa semaine autour d’un plateau de petites bouchées. Et comme les insatisfaits sont les meilleurs entrepreneurs, elle s’est lancée dans l’aventure !

Le projet Suuushiiii

Le projet Suuushiii est donc né de cette volonté de proposer une nouvelle offre en remettant les saveurs végétales à l’honneur. Adepte des budha bowl, Bénédicte s’est très vite rendue compte qu’on pouvait faire des associations de saveurs très intéressantes autour d’une base de riz. Il ne suffisait plus que les décliner autour du concept des makis, petites bouchées à savourer. C’est en organisant ses 30 ans qu’elle réalise qu’elle aime cuisiner pour beaucoup de personnes – elle a quand même servi de traiteurs pour plus de 70 affamés, de quoi tirer son chapeau. Si au départ, elle voulait se lancer comme traiteur végane et livrer ses plats à des boîtes de nuit ou des restaurants, elle se lance bien vite dans le potentiel des soirées Suuushiiii. Une landing page présentant le concept, un événement Facebook et deux-trois relances par mail plus tard, voilà que les deux premières soirées Suuushiiis de la capitale sont pleines à craquer et comptent pas moins de 40 personnes chacune.

Test de la soirée Suuushiiii

suuushiii raton reveur blog

Je me suis personnellement rendue à la deuxième soirée Suuushiii avec une bande d’amis pour tester l’initiative.

L’ambiance

Ouvrir un restaurant, ça demande beaucoup d’investissement. Alors les pop-up stores sont idéaux pour débuter. Suuushiii est l’un des seuls de la capitale, avec le Mexican Standoff – délicieux, allez-y si vous ne le connaissez pas encore. Le lieu est sympa, cosy et chaleureux. Moult plantes, effet bois, tables reposantes et chaises confortables. La foule ne se voit pas et on s’entend très largement parler, ce qui est agréable.

Toute la décoration est en rapport avec Dragon Ball Z. C’est volontairement jeune, frais et décalé tout en restant très esthétique. L’ambiance est bonne enfant, sans prétention mais pleine de bonne énergie, sans être frontalement affichée comme végane.

La nourriture

Très sincèrement, je pense qu’on a tous été un peu sceptique en voyant le prix, 23 euros pour 16 pièces, une salade d’algues et des pois edamame. MAIS. Après coup, on déclare très clairement qu’on en a eu pour notre argent. Parce que tout était tout simplement délicieux. Des saveurs très délicates, recherchées et surprenantes. La palme d’or revient au Videl, cream cheese et avocat façon guacamole mais impossible de ne pas citer le Trunk, une boule de riz vinaigré et du »faux thon » à base de tomate pelée parfumée aux algues et sauce sriracha.

Chaque bouchée était une découverte et il y avait pile assez de nourriture pour être rassasié sans être écoeuré. Si vous voulez impressionner quelqu’un lors d’un dîner en tête-à-tête, je pense que Suuushiii est tout désigné comme endroit où aller.

Les petits couacs

C’était le début, donc forcément, il y a eu des couacs en cuisine. Couacs numéro 1 : le riz de quelques fournées était beaucoup trop cuit. Petit mot aux lecteurs qui liront ces lignes et étaient concernés par cette erreur : je pense que Bénédicte s’en veut du fond du coeur et qu’elle s’est excusée auprès de tout le monde à ce sujet à la sortie. Et pour avoir pu manger la version « cuisson parfaite », je vous dis que ça vaut le coup de revenir. C’était vraiment très bon.

L’attente. C’était long. Très, très, très long. Nos amis qui vivaient loin n’ont pas eu de RER pour rentrer chez eux, c’est pour dire. Mais on a passé une bien chouette soirée à papoter tous ensemble, donc d’un certain point de vue l’attente était tout de même sympathique. On se doute que pour les prochaines fois, le temps sera mieux géré ! Et pour preuve, il est prévu de pouvoir commander ses sushis à l’avance pour être sûr qu’ils soient bien prêts lorsqu’on arrive.

A venir dans les soirées Suuushiii

C’est encore à l’état d’essai pour le moment, mais à terme, Bénédicte aimerait pouvoir travailler avec d’autre choses que du riz à l’intérieur des sushi. On vous souffle qu’elle fera honneur aux saveurs du continent africain…

 

Et vous ? Vous étiez aussi aux soirées de lancement de Suuushiii ? Un mot à ajouter ?

Si vous êtes parisien et que vous aimez tester des restaurants véganes, laissez-moi un commentaire, on peut s’improviser détective de la nourriture avec plaisir !

Share: