J’ai fais une séance avec une chamane. Je ne pensais pas écrire ça un jour. Et pourtant, comme quoi tout arrives. Doux raton, laisse moi te raconter ce que c’était.

Une chamane ?

J’ai une amie chamane. Ca fait toujours drôle quand je le prononce à voix haute. Mes interlocuteurs haussent un sourcil et commencent à se demander si je ne suis pas doucement frappée. Pourtant, c’est bien vrai. J’ai une amie, et dans la vie, elle est chamane. C’est une personne normale. Elle est juste très intéressée par l’harmonisation intérieure et elle a fait des études de chamanisme et de femme médecine. Pas mal de spiritualité, pas mal de langage symbolique, de méditation et de pleine conscience.

Est-ce qu’on s’est rencontrées dans les bois guidées par un renard sauvage ? Non. On s’est rencontré à une soirée appart entre potes. Comme quoi, tu rencontres toujours des gens incroyables un peu partout si tu oses creuser derrière la question un peu plate de « Tu bosses dans quoi toi sinon ? »

Pourquoi aller voir une chamane ?

A dire vrai, c’est Céline qui m’a proposé un soin chamanique. Je traversais une phase de ma vie où je me sentais mal. Juste mal sans bien savoir pourquoi. Je n’avais pas envie de m’embarquer dans une thérapie longue allongée sur un divan, et je sentais que l’auto-hypnose commençait à me montrer ses limites. Pour te la faire courte, je digérais la nouvelle de mon jumeau mort in utero et je me sentais juste apeurée. Dans mes choix, dans mes ambitions, dans tout. J’avais un bon paquet de frousse qui me collait aux tripes comme un vieux chewing-gum.

A quoi ressemble une séance avec une chamane ?

Céline est venue chez moi un matin, vers 10h. Et la séance a duré 4h en tout. 4h, c’est long. Mais tu ne vois pas le temps passer. Dans son sac à dos, elle avait mille trucs. Tellement que je ne peux pas te les énoncer ici. Mais il y avait des tambours, des plantes, des bougies et moult choses.

Elle a commencé par purifier mon appartement à la sauge et à m’en passer aussi sur le corps. Elle a dit bonjour à mes plantes et à mon chat. Et elle s’est installée. En dix minutes, mon appartement est devenu un peu autre. Un peu plus circulaire. Un peu différent.

On a beaucoup parlé.

Elle m’a donné les indications qu’elle avait reçu concernant la tournure de la séance en amont. Quel animal totem lui était apparu. Ce dont j’avais besoin selon elle. Puis elle m’a laissé parler. Et ça fait du bien de déblayer son sac à quelqu’un qui propose une écoute active sans jugement et avec énormément d’empathie. Les méthodes de Céline ont l’air pas mal immenses et elles varient en fonction de la personne qu’elle voit. Elle m’a sourit et elle m’a dit. « L’esprit de la chouette m’a demandé de t’aider à travailler sur tes intentions et ton chemin de vie. Ca m’a surprise parce que je pense que c’est déjà des trucs que tu sais. Mais les esprits ne se trompent jamais. Alors je propose qu’on les écoute. » C’est simple, c’est limpide, c’est ok. Que ce soit l’esprit de la chouette ou celui du lutin des bois, je m’en fichais un peu à vrai dire. Juste, se laisser prendre par la main dans tout ce folklore, ça fait du bien. C’est hors du temps.

Ce n’est pas juste une histoire de hibou. Au delà de la beauté des symboles, il y a aussi pas mal de techniques actives de coaching de vie en développement personnel. J’ai trouvé assez de concret pour vraiment apprendre des choses et décaler mon regard sur mes perceptions.

Un soin d’harmonisation

Si je te le décris juste avec des mots, au bout de 3h de parlotte et de débroussaillage de ton fouillis intérieur avec une coach de vie qui utilises des symboliques de petits animaux, tu as un soin d’harmonisation. Tu t’allonges. Puis tu fermes les yeux. Et tu entres en état de conscience modifié. Ca ressemble à de l’hypnose ou de la méditation sans en être. Il y a beaucoup de sauge, beaucoup de fumée, beaucoup de bruits d’instruments de musiques bizarres et de chants mystérieux. Et ça dure une heure. Assez pour que ton cerveau déconnectes vraiment et que tu arrêtes de chercher du rationnel.

Parce que l’irrationnel existe et fait du bien. Céline m’a proposée de ma laisser guider par un animal totem dans cette aventure. Tu dors sans dormir. Tu es là sans être là. Etat de conscience modifié. Et au bout d’un moment, ça s’arrête. Et tu te sens juste apaisé, shooté à la sauge et aux sons doudous.

Qu’est-ce que ça fait un soin chamanique ?

Bah rien du tout. En vrai, tu ne prends pas de substances, tu es semblable à toi-même. Mais c’est ton esprit qui change. Un peu comme s’il retrouvait une autre place. Moi je me suis sentie moins lourde, plus apaisée. J’avais l’impression d’y voir mille fois plus clair.

La carte mère de mon mac m’a planté le jour même et j’ai fais trois fois le tour de Paris pour trouver des Apple Stores disponibles. Et je m’en foutais. Vraiment. En d’autres circonstances, j’aurai été irritée et de mauvaise humeur. Là, je chantonnais presque et je savais que tout ce problème, ce temps et cet argent dépensé n’étaient pas important. J’ai pris des décisions plus facilement dans les jours qui ont suivis. Et je me suis sentie vraiment libre. Vraiment alignée. Avec cette sensation que je savais exactement qui j’étais et ce que je devais faire. Un peu comme si mon brouillard intérieur s’était dissipé et que je voyais plus clair. Ca m’a fait énormément de bien.

Une séance avec une chamane ? C’est folklo mais vraiment beau. Vraiment inutile dans le visible mais utile dans ses ressentis. Et l’hypnothérapeute terre à terre que je suis te dis que j’y ai trouvé du bon. Comme un ménage de printemps dans mon inconscient. Comme une ré-harmonisation.

Si tu veux en savoir plus sur Céline :  voici son site internet

Share: