Tu veux vivre d’amour, d’eau fraîche et de zéro déchet ? Mais tu n’as pas les boucles lisses des filles des magazines. Toi c’est plutôt nuage crépu autour de ta tête et crinière de lion ? Mon doux raton, je te comprends. Viens, parlons peu, parlons bien, parlons routine capillaire zéro déchet pour  cheveux afro.

Je ne connais pas de bloggueuse spécialisée dans le cheveu afro ET le zéro déchet. Donc si tu en as sous la main, n’hésite pas à m’en faire part. Parce qu’après quelques recherches, la seule mention que j’ai vu sur la toile qui couplait les mots « crépus » et « zéro déchet » était (tiens toi bien) « Shampooing Cheveux frisés-crépus-indisciplinés sans huile essentielle » et c’est un  shampoing solide emballé dans du plastique.

Ca m’agace légèrement qu’on assimile les cheveux crépus à des cheveux indisciplinés compte tenu du stigma qui tourne autour du cheveu afro. Mon doux raton, ton cheveu n’est PAS indiscipliné. Il est aérien, cosmique, il a sa liberté et ses propres mouvements. Ton cheveu est une voie lactée à lui tout seul et tu pourrais te perdre dans ses milles boucles entrelacées. Il est incroyable.

Bref, sur ce, parlons zéro déchet.

Zéro déchet et cheveux crépus, le matériel à avoir

On te vendra milles crèmes, milles soins, milles machins choses qui « font briller », « sent bon », « facilite le démélage », « permet la repousse », « laisse tes cheveux doux et soyeux comme une licorne dans les bois ». Mais honnêtement mon raton, tu serais surpris de savoir à quel point tu n’as pas  besoin de tout ça.

Je ne suis pas une bloggueuse beauté. Je m’en tamponne d’avoir des boucles parfaites et bien dessinées. Par contre, je veux avoir des cheveux qui me plaisent sans passer milles ans dans ma salle de bain. Au fil des années, j’ai établis une petite liste d’indispensables.

Un peigne afro à dents larges

Tu en auras besoin pour démêler. Pro tip : ça ne sert à rien de partir de la racine et tirer comme une folle. Ton cheveu est l’incarnation de la boucle dans toute sa complexité. Si tu fait ça, tu risques juste de te retrouver  avec un énorme sac de noeud. Par contre, tu peux partir de la pointe et remonter ton démélâge doucement jusqu’à la racine sur cheveux humides. Il est indispensable de les avoir mouillés avant pour qu’ils aient une texture souple et que tu ne te retrouves pas à lutter contre du cheveux sec qui n’a pas du tout envie d’être peigné.

J’ai un peigne en bois que j’aime beaucoup et que j’ai acheté chez Aujourd’hui Demain, un concept store vegane que je recommande à tous les parisiens.

Du beurre de karité pur pour sceller l’hydratation

Ton cheveu est une éponge. Pour être heureux, comme Bob sous l’océan – ou Sébastien le crabe si toi aussi tu as la chanson en tête – il a besoin d’eau, d’eau et encore d’eau. Et comme l’eau s’évapore au cours  de la journée et que non, tu ne peux décemment pas te promener  avec un pshiiit pshiiit dans ton sac pour te vaporiser la crinière, tu peux sceller ton hydratation avec un corps gras.

Le beurre de karité est incroyable pour ça. Je t’encourage à le prendre pur et de préférence biologique – pour la planète, tout ça, tout ça. Mon préféré est celui de Tradition&Co ou Elephas Paris qui a l’avantage d’être vendu dans des pots en verre que je réutilise comme bocaux  à confiture ou terrines végétales.

Combien coûte un bon beurre de karité pur ? Entre 10 et 15 euros les 60g. J’ai benchmarké le marché en long, en large et en travers. Si tu trouves moins cher, poses-toi de sérieuses questions sur la composition du beurre ou sa provenance. Pour tes cheveux, tu as besoin d’un demi pouce de karité tous les deux ou  trois jours. Autant te dire que tu peux l’utiliser longtemps. A part si tu l’utilises aussi sur ta peau parce toi même tu sais que la peau Noire a tendance à se déshydrater plus facilement.

Du shampooing. Ou pas.

Alors. De mon expérience, je me shampouine très rarement les  cheveux. J’ai passé environ 1 an à faire du no poo. Et je me sentais bien. Ton cheveu a principalement besoin d’eau, d’eau et encore d’eau. Mais si tu le sens graisseux, un peu de shampooing ne peut pas faire de mal, de temps en temps.

A l’heure actuelle, j’utilise le shampooing de chez Baz.ic. Je ne sais pas si j’ai envie de te le recommander car il n’est pas végane. Je m’en suis aperçue en lisant l’étiquette après l’avoir acheté. Il contient du miel et je ne suis pas sûre d’en reprendre lorsque je l’aurai terminé.

En tout cas, il est composé à 100% d’ingrédients d’origine naturelle et Baz.ic est un excellent salon de coiffure afro spécialisé dans le cheveu crépu – ils ne vont pas te filer de lissage  brésilien ou de rajouts. Par contre ils vont t’expliquer comment fonctionne ton cheveu afro pour que tu puisses en prendre soin.

Je fais un  shampooing quand j’y pense. Environ une fois toutes les deux semaines. Un coup de pompe suffit pour bien se nettoyer les cheveux, donc la bouteille dure longtemps. Le truc en plus ? Une fois que tu l’as terminée, tu peux la garder et leur demander de  te la remplir à nouveau pour ne pas la jeter !

Ton cheveu graisse et tu as une texture bizarre quand tu met la main dedans ? Ajoute  une cuillère à café de bicarbonate de soude et un peu d’eau avec ta pompe de shampooing dans un bol. Tu me remercieras plus tard. De rien.

 

Bref. 3 trucs. Moi c’est  ce qui me suffit dans ma salle de bain pour prendre soin de mes cheveux. Et tous ceux qui te diront que tu dois faire des petites nattes avant de dormir ou t’envelopper la tête dans des foulards en soie, je pense que tu peux leur dire chut. Ok, je ne suis pas la mieux placée pour en parler parce que j’ai rasé très court en septembre. Mais tes cheveux ne sont pas fait en porcelaine. Ils ne vont pas se casser. La seule chose dont ils ont besoin c’est de l’eau, de l’eau et de l’amour <3

Et toi mon raton, ta routine cheveux crépus ?

Share: