raton reveur blog securite voyage

A chaque fois que je pars en voyage mes parents me répètent, la voix un peu mouillée et la gorge serrée « Sois prudente hein. » Parce que oui, voyager, ça peut faire peur. Il ne s’agit pas seulement d’être loin de sa zone de confort, il s’agit aussi d’être face à des environnements plein d’imprévus qui peuvent te mettre en danger doux raton. Alors oui, je suis casse-cou en voyage, mais pas trop. Peut-être qu’en fait, je suis une mémé ultra prudente.

Avoir l’équivalent d’une trousse de secours d’urgence toujours sur toi

Parce que le jour où tu vas te couper sur ce vilain clou qui dépasse du mur, ou que tu vas faire une crise d’angoisse en public, tu n’auras pas le temps d’aller chercher ta trousse de secours au fin fond de ton sac à l’auberge.

Personnellement, j’ai toujours sur moi, dans ma banane : 

  • Une compresse stérile imbibée d’antiseptique
  • Une capote

MEME si tu es en couple / célibataire endurci.e / n’a pas envie de rencontrer quelqu’un, ou autre. Ai toujours une capote avec toi. Si ce n’est pas pour toi, ce sera pour ce/cette pote qui a fait une belle rencontre ce soir et qui n’a pas de protection. Je te conseille d’être toujours plus prudent que pas assez. Les MST, en voyage, ça va vite.

Dans ma trousse de pharmacie en voyage j’ai : 

  • Des pastilles pour la gorge, elles sont bizarrement difficiles à trouver dans certains pays
  • Des pansements, ça a l’air évident, mais ça s’oublie vraiment facilement
  • Des anti-laxatifs, contre la touriste d’arrivée
  • Des Fleurs de Bach, le mélange rescue fait des miracles en cas de stress
  • Ma cup menstruelle, préalablement stérilisée

 

Avoir de la jugeotte en milieu sauvage

Mon rêve, un jour, c’est d’avoir les ovaires pour sauter d’une falaise. Tu sais, ces petites falaises trop mignonnes qu’on peut voir dans les lagons et du haut desquels les garçons – cette-remarque-est-à-peine-sexiste-excuse-moi – s’amusent à faire des plongeons. Souvent, je les regarde avec le coeur un peu serré et l’envie de faire pareil. Oui mais moi j’ai peur. J’ai peur de faire une mauvaise chute, de tomber, de me faire mal ou de me casser quelque chose. Ou de mourir. Sans aller dans les extrêmes, je me dis que ça ne sert à rien de tenter le diable. Alors je reste là, sur le bord et j’attends.

Mieux vaut être trop prudent que pas assez.

  • Ne pars pas seul.e si tu veux faire de la rando/du surf/toute autre activité en rapport avec la nature en milieu inconnu.  Tu ne connais pas l’environnement, tu n’es pas à l’abri d’une très mauvaise surprise.
  • Ne fais pas à l’étranger quelque chose que tu n’aurais pas fait chez toi. Manger de la viande cru restée en plein soleil – je te conseille d’ailleurs d’arrêter de manger de la viande tout court. Conduire un véhicule dont tu n’as pas la licence.
  • Si tu ne connais pas, tu ne touches pas. Voilà. C’est facile. Surtout si ça a une couleur vive. Cette petite grenouille violette trop choupie est probablement vénéneuse. Laisse-la tranquille.
  • Préviens quelqu’un quand tu vas quelque part. Faire la fête à Mexico City jusqu’au petit matin ? Profiter du coucher de soleil sur la plage à Bali ? Gravir le haut de ce temple perdu dans la montagne à Kyoto ? Envoie juste rapido un petit mot à quelqu’un pour dire où tu es. Le réceptionniste de ton auberge, ta dernière story Insta, ta maman. Bref. Que quelqu’un saches où tu étais si tu ne reviens pas d’ici deux jours.
  • Pars toujours avec une assurance voyage. Toujours. Toujours. TOUJOURS. Dans le pire des cas, s’il t’arrive quelque chose, des frais seront engagés pour te retrouver. Et si tu te casses quoique ce soit, tes frais hôspitaliers seront pris en charge et tu n’auras pas une dette de 10 000 euros pour une fracture du bras. Même pour une semaine. Même pour un weekend. Prends une assurance. On se dit toujours qu’on n’en a pas besoin jusqu’à ce qu’il arrive quelque chose. Dans le monde de l’assurance, ce n’est pas le choix qui manque ! Moi, depuis des années, à chaque voyage, petit ou grand, je passe par Chapka. Ils sont réactifs, efficaces, à l’écoute et le rapport qualité/prix est parfait à mes yeux. Si tu ne sais pas quoi choisir, je te les recommande.

 

Avoir des conseils de personnes locales

Voyager c’est prendre un risque. C’est aussi faire preuve de bon sens. Si j’ai un ultime conseil à te donner c’est : écoute les locaux.

Les locaux te diront que non, cette montagne, ce n’est pas du tout prudent d’aller y faire de la rando parce qu’il n’y a pas de signal GPS et que tu risques de te perdre facilement. Les locaux ils t’expliqueront que ton petit sac à main super chou, tu risques de te le faire piquer en deux deux lors d’un vol à l’arraché.

Ecoute-les.

Oui mais moi je viens de débarquer, je connais personne, je rencontre des locaux comment ?

Deux solutions doux raton :

  • Si tu dors en auberge de jeunesse, sympathise avec la personne à la réception. Et pose touuuutes tes questions. En arrivant à Ho Chi Minh, alors que je m’apprêtais à sortir toute guillerette pour profiter de la -pollution- matinale, la personne à l’accueuil m’a rattrapé rapidement et m’a dit  » Tes documents d’identité et ta carte bancaire, c’est mieux si tu les laisse ici. La semaine dernière, deux touristes se les ont fait voler en traversant la rue. J’ai pas envie que ça t’arrive. » Moi j’aime bien mon passeport et ma carte bancaire de digital nomade international. Alors j’ai été sceptique deux minutes puis je me suis dit qu’effectivement, les laisser sous clés, ça valait le coup.
  • Va aux apéros CouchSurfing. CouchSurfing est un réseau social de voyageurs. Si le concept de base est de dormir chez quelqu’un gratuitement, les Couchsurfeurs organisent aussi bien souvent des événements d’échanges linguistiques ou culturels. Si tu es dans une grande ville, n’hésite pas une seconde à tester. Tu risques de te faire de bons amis. Ou au pire, d’avoir juste des contacts sur place qui pourront t’aider en cas d’urgence.

Voilà. Ce ne sont que trois petits conseils. Mais s’il te plaît, assure-toi d’être toujours responsable et de veiller à ta sécurité en voyage. N’hésite pas à en donner d’autres en commentaires !

 

Share: