nara alternatif kyoto japon voyage raton reveur blog

Vous allez en voyage à Kyoto ? Ne manquez surtout pas de faire un petit crochet par Nara le temps d’une journée ou d’une escapade de quelques heures. Nara est une ville qui a la particularité d’accueillir des troupeaux de daims en liberté. Ces derniers se baladent tranquillement dans les rues et ne sont pas farouches pour un sou. Quelques mots sur cet endroit apaisant et ses bons plans de voyage alternatif.

Que faire à Nara ? – où trouver les daims dans la ville ?

Rien. Déambulez dans les rues, perdez-vous. Essayez de quitter la rue principale pleine de touristes. Les daims sont absolument partout. Plus vous vous promenerez, plus vous aurez de chances de les apercevoir faire des pirouettes, acrobaties, papouilles – bref, mener tranquillement leur vie de daims. Tôt le matin ou tard le soir, les croiser au détour d’un chemin est vraiment saisissant ! Soyez prudents avec les daims. Ils sont gourmands et assez audacieux. Les mâles essayeront de vous donner des coups de tête pour récupérer des biscuits. Il est possible d’en acheter au niveau du parc central. Pour ma part, un vieux monsieur m’a spontanément mit une poignée de noisettes (?) dans les mains et m’a fait signe d’aller leur donner. J’ai très vite été encerclée par un petit groupe de daims bien téméraires sans comprendre ce que je faisais là.

daims nara kyoto alternatif raton reveur blog

Pourquoi diable y a-t-il des daims à Nara ?

Si comme moi vous vous posez la question. Il y a en fait des daims à Nara depuis excessivement longtemps. La légende locale dit que l’un des quatre dieux du temple de Kasuga, Takemikazuchi-no-mikoto est un jour apparu à Nara en chevauchant un daim. Depuis, ces derniers sont considérés comme des animaux sacrés dans la région. Jusqu’en 1637 en tuer un était une offense qui pouvait valoir la peine de mort ! Après la seconde guerre mondiale, il ont néanmoins perdu leur statut de divinité. Ils gardent toujours un statut de trésor national et sont protégés comme tel.

Envie de plus d’infos sur la mythologie japonaise ? Suivez le blog de NOM, un chouette voyageur rencontré sur la route !

Où dormir à Nara ? – dans des capsules en bois pardi !

Si vous êtes comme moi et que vous adorez les capsules hostels, vous allez très sincèrement adorer le HARUYA Hostel Naramachi. Le lieu est situé légèrement en retrait de la gare de Nara et de toute son agitation touristique. Il en résulte un petit cocon incroyablement calme où il fait bon se ressourcer. En basse saison les visiteurs sont peu nombreux. La nuit dans une capsule en bois est incroyablement apaisante et ne coûte que 14 euros. Il vous est également possible de réserver une chambre pour dormir à deux sur un tatami ! Petite cour intérieure avec des galets, thé de qualité à volonté, salle de bain avec une baignoire. Pour avoir passé du temps à prospecter les différents hostels de Nara sur internet avant de faire mon choix, je pense que le Haruya possède le rapport qualité-prix le plus correct qui soit. Et dormir dans une capsule en bois a quelque chose de légèrement magique. On se réveille avec une odeur feutrée dans le nez.

 

nara voyage alternatif

Où manger à Nara ? – l’adresse végane eco-friendly

Si vous êtes végane et que vous allez à Nara, ne manquez surtout pas Kuruu. Ce petit restaurant est caché dans un immeuble, loin de l’agitation de la foule. L’ambiance y est à la détente et toute la carte est absolument végétale. Surtout, l’une de leur grande particularité réside dans le fait qu’ils n’utilisent que des ingrédients de la région et qu’ils essayent de préserver l’environnement naturel de Nara. Le menu est assez chéro et le plat peut être considéré comme « gastronomique ». Des saveurs finement maîtrisées, dans le détail, rien de très prononcé. L’équipe y est vraiment adorable, parle anglais et sera particulièrement heureuse de vous aider à faire un choix – ou juste discuter.

restaurant végane nara raton reveur blog

 

Et vous ? Vous avez déjà été à Nara ? D’autres bonnes adresses alternatives et eco-friendly à conseiller ?

nara guide alternatif raton reveur blog

Share: