voyage alternatif kyoto raton reveur blog

Un hiver à Kyoto, sur un bon gros coup de tête. On dit qu’il n’y a que dans les films que les héros peuvent prendre un avion au hasard et s’envoler vers l’ailleurs ? Ou pas. J’ai flâné tranquillement sur internet et je me suis dit pendant mon séjour à Kuala Lumpur  » Tiens, le Japon, c’est pas si loin. Et si on allait à Kyoto ?  » Ma liste des lieux alternatifs à ne pas manquer !

Pourquoi aller à Kyoto ?

Pour son authenticité singulière loin de l’agitation de Tokyo, pour ses paysages calmes et sereins, pour ses montagnes à quelques grosses minutes de vélo, pour ses geishas qu’on peut croiser dans les rues. Kyoto est une ville apaisante, à taille humaine et suffisamment grande pour pouvoir l’explorer des jours durant.

 

Dormir à Kyoto alternatif, mes coups de coeur

L’une de mes plus grandes passions en voyage consiste à trouver des lieux sympas et alternatifs où dormir – chacun ses passions. Une bonne auberge de jeunesse est l’occasion de vivre une  expérience qui sort de l’ordinaire, rencontrer des gens et faire durer le voyage jusqu’au bout de la nuit en s’endormant dans un lieu imprévu. En voici  deux à Kyoto qui valent très sincèrement le détour.

Dormir dans une capsule high tech : Hostel The Millenials

Qui dit Japon dit lit capsule. Et on ne peut décidément pas faire mieux ! Tout y est high tech, argenté et moderne. Aux Millenials, vous pouvez profiter d’une énorme cuisine qui donne  une vue sur tout Kyoto avec ses baies  vitrées depuis le 8ème étage. Un espace de coworking parfait pour networker avec des voyageurs et des locaux. Et des lits capsules. C’est marrant. Vraiment, si vous voulez rire comme un gosse, le lit capsule est à tenter. En fermant la porte, vous aurez l’impression d’être dans une petite chambre *un studio parisien, kof, kof*. Vous pouvez régler la hauteur du lit, le changer en canapé en appuyant sur une télécommande, régler la luminosité de l’habitacle et même programmer un réveil qui allumera progressivement la lumière et changera l’inclinaison du lit pour vous faire glisser debout comme dans un compte de fait – ou pas. Vraiment, les Millenials est un lieu très sympathique.

Sans compter les toilettes – je ne vous jetterai jamais la pierre si vous décidez de passer des heures à tester les toilettes japonaises. Et les douches qui sont d’une propreté clinique assez impeccable. On sent le luxe et l’efficience. C’est très chouette.

raton reveur blog kyoto alternatif

Dormir sur  un tatami authentique : Gojo Guest House

Les Millenials c’est très chouette. Mais mon vrai, vrai coup de coeur du Japon, c’est Gojo Guest House. Si vous cherchez un lieu le plus authentique et chaleureux possible pour rentrer après une dure journée. Si vous voulez des sourires, une ambiance « famille » et l’impression d’être accueilli.e à chaque fois  que vous passez le seuil, allez-y. Je le répète, je le met en gras parce  que c’est vraiment important. N’allez pas à Kyoto sans faire une nuit à Gojo Guest House. La maison est chauffée au poêle à bois en hiver et on vous montrera comment dérouler un tatami pour vous faire votre lit. Il n’y a que quelques places dans l’auberge et vous ne tarderez pas à connaître tout le monde. Un café où flâner sur des coussins pendant des heures, un petit déjeuner long comme un chat qui ronronne, une ambiance tout simplement adorable. Alors oui, c’est un peu plus loin du centre ville. Mais on vous donnera une carte faite maison des lieux alternatifs à explorer dans les environs ! – et elle est très complète ! Et vous pourrez aussi louer un vélo pour des tarifs défiants toute concurrence à Kyoto.

kyoto alternatif raton reveur guide

Manger végane à Kyoto, c’est facile ?

Oui ! J’ai  eu l’agréable plaisir de constater que je n’allais pas mourir de faim. Trouver de la nourriture végane à Kyoto est un vrai jeu d’enfant – même si vous devrez  souvent demander s’il n’y a pas de poissons dans tel ou telle sauce, vous aurez toujours  des légumes, du riz et des algues à portée de main. De quoi composer de savoureux repas sur la carte des restaurants. Sans compter que l’offre de lieux véganes court les rues à Kyoto. Une fois encore, Happy Cow sera  très sans doute votre plus fidèle ami. Pour ma part, je n’ai trouvé aucune adresse absolument transcendante. Elles n’en restaient pas pour le moins toutes très agréables. Je n’ai donc pas de choses spécifiques à  vous conseiller. Déambulez dans les rues, suivez le guide d’Happy Cow et vous trouverez votre bonheur. Oh ! Et n’hésitez pas le moins du monde à prendre des onigiris dans les Family Market. Ils ont tous des goûts différents, donc à moins de lire le japonais, mieux vaut miser sur des valeurs sûres. Celui-ci par exemple, est fourré aux pickles et est complètement végane.

voyage alternatif vegan kyoto

 

Qu’est-ce qu’on fait absolument en une journée à Kyoto ?

Si vous avez un ou deux jours à faire sur Kyoto. Louez un vélo et voici deux choses que je vous conseille absolument :

Se prélasser au Funaoka Onsen – le onsen le plus authentique de Kyoto

Les japonais sont très friands de bains publics. Celui de Funaoka est un peu éloigné de la ville et est l’un des plus anciens et authentiques de Kyoto selon les locaux. Apprêtez-vous à vous rendre dans une petite atmosphère intimiste où vous verrez tout  types de corps  nus. Une fois à l’intérieur, il faut  se déshabiller dans les vestiaires non mixtes devant tout le monde. Puis prendre une première douche. N’oubliez pas d’apporter votre savon et une serviette de bain pour vous sécher ! A vous ensuite  de vous prélasser dans les bains chauds. Un bassin d’eau froide se situe au fond, à côté du sauna. Vous pouvez aussi aller dans le bain extérieur pour  prendre une bouffée d’air frais. Attention à ne pas rester trop longtemps, vous risqueriez  de vous évanouir  à cause de la chaleur !

Les tatouages sont acceptés 😉

Passer la journée au Mont Fushimi Inari – une randonnée méditative

Non, ce n’est pas qu’un temple. C’est une randonnée  de deux heures  sur une petite montagne à  travers des portes de temples shintoïstes. Il y a de quoi passer du temps à se recueillir dans ses pensées. Si le lieu est agité, plus vous montez haut, moins vous rencontrez de touristes. Ne vous laissez néanmoins pas  égarer par le temps pour ne pas vous retrouver  à terminer l’ascension à la nuit tombée  et ne sortez pas du sentier de peur de vous perdre autour des stales.

raton reveur blog kyoto alternatif

Et bien sûr, ne pensez pas passer à Kyoto sans faire un détour par Nara, la ville aux daims vegan-friendly !

Et vous ? Vous avez déjà été à Kyoto ? Des adresses à ne pas manquer ? Des envies de choses à y faire ?

Share: