Colocation

Je bouge vraiment beaucoup. Tout le temps presque. Et depuis que j’ai entrepris une vie de digital nomade, il y une chose que j’aime : c’est les colocations en co-living.

J’ai vécu en coloc dans des histoires merveilleuses. Plus qu’un toit où dormir, elles se sont avérées être de grandes aventures de rires et d’amitié. Choisir un.e coloc, ce n’est pas une chose facile, je sais. Alors, je t’écris ce petit mot pour me présenter en bonne et due forme de façon organisée, plutôt que de t’envoyer un pavé de texte dégoulinant d’émotion sur un site de recherche de coloc.

Le co-living, c’est quoi ?

Tu mélanges colocation et coworking et boum, tu as co-living. Grosso modo, c’est les espaces où s’échangent vie commune, projets et espaces de travail.

Holà, moi c'est Cléa

J’ai 21 ans.
J’ai vécu dans :

 

Paris - le projet de coloc solidaire KAPS
5 colocs - 2 ans

Prenez 5 étudiants, donnez-leur une mission déléguée par la Mairie de Paris et l’Afev. Secouez le tout et voici que vous obtiendrez une colocation à projet solidaire. Notre objectif ? Créer de la solidarité inter-voisins dans les quartiers dits sensibles par les politiques de la ville, dans le 13ème arrondissement. Nous avons animé des ateliers artistiques et culturels avec les habitants à hauteur d’un événement par mois et de réunions hebdomadaires. Nous avons également procédé chacun à l’accompagnement culturel d’un enfant nouvellement arrivé en France sur toute une année scolaire. Plus que des colocs, les Kapseurs du 13ème étaient une équipe autour de laquelle s’articulait un projet aux retombées visibles.

 

Paris - le loft d’artiste urbain
3 colocs - 6 mois

Un photographe professionnel qui a la bougeotte et qui part en tournée au bout du monde ? Une jeune lycéenne qui vient de débarquer sur Paris pour suivre une formation de management artistique ? Un chat qui s’appelle Chacha et un chihuahua qui s’appelle Alphonse ? Voici le tableau qui pourrait résumer six mois de coloc intergénérationnelle dans un loft d’artiste. Des shootings photos réguliers à l’appart, de la garde d’animaux, des soirées passées à travailler sur des projets en écoutant de la musique indienne et de l’encens.

Lampedusa - le centre de secours de tortues de mer
7 colocs - 1 mois - beaucoup de tortues

7 volontaires dégourdis qui viennent de toute l’Italie pour sauver les tortues de mer de Lampedusa ? C’est beaucoup de hard work, mais aussi beaucoup de rires. Des plats de pâtes incroyables à chaque repas du midi, une gestion budgétaire commune, beaucoup de convivialité et une vie en dortoir.

Melbourne - le jardin partagé végane-friendly
4 colocs - 6 mois

4 colocs qui ont la vingtaine, qui sont véganes et qui essayent de vivre de la façon la plus écologique qui soit ? C’est le château de St Kilda avec son jardin potager si grand qu’on s’y perdrait, ses soirées de dumpster diving, ses bricolages et ses weekends de surf. Sans oublier les 6 poulettes rescapées d’abattoir qui ont élu domicile dans le jardin et qu’on a aimé de tout notre coeur.

 

Montréal- le loft sans murs sous les toits
3 colocs - 2 mois

Partir à Montréal pour passer une formation d'hypnothérapie ? Check. Trouver une coloc cool où poser ses bagages ? Re-check. Prends trois jeunes étudiants, plein de plantes, un immense loft sans murs sous les toits qui a la plus belle vue sur le Village. Les soirées à vélo dans le Parc Lafontaine, les feux d'artifice sur le pont Jacques Cartier, les Piknik Elektronik, le zéro déchet et de belles tranches de rigolades. Tu as ma coloc rêvée à Montréal. 

Paris- la petite jungle urbaine
Vivre seule - WORK IN PROGRESS

 
Rentrer à Paris. Acheter un casque de vélo doré. Un vélo. Poser des plantes partout. Avoir un sol en tapis blanc et duveteux. Un studio à Montmartre. Des roses romantico-kitch. Ré-apprendre à vivre seule. Inviter souvent des gens. Avoir un chat. Honestly doux raton, on keep in touch et tu es invité à manger à la maison quaaaand tu veux. 

Toi (?)

Moi, en bref

J'aime bien : 

  • Cuisiner des plats véganes
  • Les soirées jeux de société
  • Faire des feux de bois
  • Travailler le dimanche en pyjama
  • Faire des câlins
  • Aller au yoga
  • Me déplacer à vélo

J'aime pas : 

  • Perdre à la belotte
  • Sentir la cigarette
  • Les soirées appart tous les weekends
  • La viande grillée dans la cuisine
  • Rester enfermée sans parler à personne
  • La vaisselle qui traîne dans l’évier
  • Les jours de pluie

BENEVOLAT

(quand je m'ennuie, je parcours le monde pour sauver des animaux - et nettoyer du caca dans des enclos) 

  • Centre de secours aux tortues de mer, Lampedusa, Italie
  • Centre d’observation des dauphins gris, Espagne
  • Centre de refuge de la faune, Cikananga, Indonésie

SPORT 

(parce qu'en plus du vélo tous les jours, y a des sports que j'aime bien. C'est bon pour le moral.)

  • Yoga
  • Effeuillage burlesque
  • Surf

CULTURE

(entre deux trois musées, y a des trucs qui me bottent en permanence)

  • Scoutisme
  • Théâtre
  • Hypnose

Bref. Si tu crois que je peux être une coloc cool, envoie moi un mail à ratonreveurblog@gmail.com

Mes prochaines recherches c'est Montréal et Paris. Mais en vrai, je suis plume au vent, donc n'hésite pas.