Pratiquer un auto-massage en cas de vulvodynie permet de réapprivoiser la zone douloureuse et d’assouplir le périnée en le détendant petit à petit. En effet, plus on masse, plus on va permettre une meilleure circulation sanguine et décongestionner l’ensemble de la zone.

Se mettre dans une position confortable pour un auto-massage de vulvodynie

Tu peux commencer par planifier ton moment d’auto-massage à un moment de la journée où tu sais que tu ne seras pas dérangée. Par exemple, le soir avant d’aller te coucher ou pour un temps calme après une journée de travail. De préférence, choisis une pièce dans laquelle tu seras seule et crée une atmosphère confortable. Si tu es fan d’encens et de crystaux, c’est ton moment magique ! Mais tu n’as pas besoin de créer un full rituel, juste être là avec toi-même, c’est suffisant.

Faut-il utiliser un miroir pour un auto-massage de vulvodynie ?

Tu peux utiliser un miroir ou non, ça n’a rien d’obligatoire. Tu peux simplement laisser tes doigts te guider pour trouver la zone douloureuse et repérer les zones irritées. Pour mieux les atteindre, tu peux t’allonger sur le dos ou être accroupie selon tes préférences.

Tu n’as pas besoin de te regarder si tu es mal à l’aise. Se toucher est déjà une première étape.

Les étapes de l’auto-massage vulvodynie

Recouvre toute la zone d’une huile ou d’une crème neutre. Tu peux repérer les zones douloureuses sans pour autant appuyer dessus. Juste un massage doux avec la pulpe des doigts.

Si tu es à l’aise, tu peux ajouter d’autres étapes progressivement.

1. Contracter et décontracter le périnée pendant un auto-massage

Essaye de contracter différents endroits de ton périnée. Par exemple, tu peux mettre un doigt dans le vagin et contracter l’anus, puis l’urètre, puis l’entrée du vagin, puis tout le vagin. Souffle à chaque contraction, maintien et souffle à la décontraction.

Contracte tout le périnée (serrer l’urètre, le vagin, le rectum), maintien la contraction plusieurs secondes et souffle.

2. Masser le périnée de l’intérieur

Garde un doigt tendu dans ton vagin et vient dessiner un U sur les parois. Tu peux augmenter doucement la pression de plus en plus. Venir stimuler les zones douloureuses (les triggers points) est inconfortables mais permet d’assouplir la zone. Prends le temps de respirer bien profondément et va à ton rythme. Si tu es à l’aise, tu peux même y aller avec deux doigts.

Help, j’y comprends rien, j’ai trop mal.

Si tu ne sais pas du tout où est ton périnée et que tu as l’impression de contracter « je ne sais quoi un peu dans le vide », va voir un.e kiné. On pourra te donner de supers conseils de rééducations périnéales.

Les séances de kiné sont remboursées par la sécu si tu as une ordonnance de généraliste.

Cet article à été utile pour toi ? N’hésite pas à laisser un commentaire

Share: