contraceptionretrait

Je pratique le retrait comme contraception, c’est grave ?

Déjà : je suis pas ta maman. Donc je viendrai absolument jamais te taper sur les doigts. 

Pendant mes consultations en symptothermie, quand je demande le parcours contraceptif, parfois je rencontre des personnes qui disent “Je sais je déconne, mais on fait du retrait…”

Arrête de te morfondre, on va débunk ça ensemble.

Le retrait comme contraception c’est pas safe

Tout le monde te le dit partout en mode “Malheureuuuuuse, ne t’étonne pas si tu tombes enceinte dans l’année !”

Et en fait, les gens n’ont ni tord, ni raison. L’indice de Pearl (les études scientifiques de fiabilité d’une contraception) du retrait est à 20%

Le préservatif interne (dit féminin) est quant à lui à 21%

Tu vois l’erreur ? OUI le retrait, s’il est bien fait est statistiquement plus fiable que le préservatif dit féminin.

What ?! Mais on marche sur la tête là ?!

Yes. Pour deux raisons. Déjà, le préservatif interne souvent, il est mal mis, il glisse, on nous apprend pas à bien l’utiliser et bref, ça marche pas trop. 

Ensuite, le retrait c’est encore une histoire de statistiques. T’as peut-être déjà rencontré des Jean-Je-Gère en mode “Nan mais je contrôle à fond mes éjaculations, y a aucun risque pendant une péné !”

Et en fait, c’est bien. Bravo Jean-Je-Gère, mais ça dépend pas de lui. En fait. 

Physiologiquement, qu’est-ce qui se passe ? 

Le liquide préséminal, c’est le truc transparent qui coule d’un pénis avant une éjac. Parfois il y en a beaucoup, parfois quasi pas. Bref, ça dépend des gens. 

ET ce qui nous intéresse vraiment c’est que parfois il y a des spermatozoïdes dans ce liquide préséminal. Parfois pas. Environ 37% des porteurs de pénis ont des spermatozoïdes dans le liquide préséminal. C’est à dire pas tout le monde. 

Mais du coup….la fiabilité du retrait comme contraception ?

Bah, mettons que Jean-Je-Gère, il maîtrise à fond son éjaculation. Maybe, il a pas de spermato dans son liquide préséminal. Du coup, effectivement vous avez pas grand risque de concevoir pendant une péné. 

Maybe il a genre beaucouuuup de spermato dans son liquide préséminal et là ça devient chaud patate. Parce que même s’il éjacule pas à l’intérieur, si t’es en période fertile l’environnement de ton vagin est tellement propice pour les spermato que même s’il y avait que ceux du liquide préséminal, c’est suffisant. 

Ok. Donc en fait, ça dépend juste pas du tout de nous.

Voilà, c’est ça. Donc si tes potes pratiquent le retrait depuis toujours et qu’iels ont 0 problème, c’est peut-être juste une histoire de paramètres de liquide préséminal et de spermatozoïdes, c’est tout. 

Et comme souvent c’est une information qu’on va pas du tout regarder (honnêtement, qui a déjà fait un spermogramme hors parcours PMA ?) tu sais pas s’il y a des spermatozoïdes dans le liquide préséminal, ni leur qualité, ni rien. C’est genre jouer à la roulette russe à chaque fois. 

Bref, le retrait comme contraception

Si ça marche pour vous c’est génial. 

Mais ça marche pas toujours, c’est pour ça que c’est pas vu comme un truc fiable. 

N’oublie pas : la meilleure contraception, c’est celle qui te convient. Peu importe ce que tu choisis. 

Retrait, contraception et symptothermie

Si la symptothermie est ta contraception, je te déconseille fortement d’utiliser le retrait en période fertile. A ce moment là, il faut utiliser des méthodes barrières (diaphragme, préservatif) ou éviter les jeux avec des pénétrations.

Et je ne le répèterai jamais assez, mais pour bien te lancer en symptothermie c’est important d’être accompagnée par une monitrice, au moins au début pour être sûre de bien comprendre la méthode. Je te laisse regarder mon guide complet sur la symptothermie ici

Share: