Si tu es en train de faire du sxe avec partenaire et qu’à un moment il ou elle ne bouge plus, ne répond plus et reste allongé comme une étoile de mer : probablement c’est de la dissociation. Tu peux lire mon guide complet sur le PTSD pour en savoir plus.

Qu’est-ce que la dissociation pendant le sexe ?

C’est peut-être un bug du cerveau qui vient d’avoir une reviviscence d’un moment traumatique et qui ne fonctionne plus normalement. Donc même si tu lui demandes si ça va et que la personne te répond “oui, oui, je vais bien. Continue” mais que tout son langage corporel est figé et non enthousiaste ça veut dire que quelque chose ne vas pas. 

Si la personne a l’air d’être mal à l’aise, c’est qu’il y a un problème et il faut faire une pause dans l’interaction. 

3 idées pour faire face à la dissociation pendant le sexe

Idée n°1 : ralentir.

Dire “hey, je sens que moi j’aimerai faire une pause, ça te dis ?”. Même si tu n’as pas du tout envie de faire une pause, ralentis ce que tu étais en train de faire, voir même arrête complètement et laisse la personne revenir vers toi pour continuer. En faisant ça, tu laisses à la personne une immense porte de sortie si elle en as besoin. Si elle ne revient pas, passe à l’une des idées suivantes.

Idée n°2 : proposer un câlin et se regarder dans les yeux.

Dire “hey, viens dans mes bras, on allume la lumière et on se fait un gros câlin” Quand on dissocie on a du mal à se raccrocher à la réalité et on peut avoir le regard vague. Si en plus la lumière est éteinte, laisse tomber qu’on peut avoir encore plus de difficulté à être ici et maintenant.  

Idée n°3 : casser l’action de manière fluide.

Dire “J’ai soif, il y a pas une bouteille d’eau ?” et se lever pour aller chercher de l’eau. J’aime particulièrement celle-la parce qu’elle permet d’interrompre la scène avec fluidité. Tu peux aussi proposer un verre d’eau à la personne, parce qu’avoir quelque chose dans les mains ça permet de se concentrer sur ses sensations et revenir à la réalité. 

Parler de la dissociation pendant le sexe à tête reposée !

A tête reposée, prenez le temps de parler de ce qui s’est passé. Ca peut être très difficile pour la personne. Elle peut se sentir nulle de pas réussir à rester dans son corps, de “gâcher” le moment et peut-être qu’elle aura pas envie d’en parler et c’est OK. 

Prenez le temps. Ca se construit petit à petit, une relation de confiance et d’entraide. Egalement, vous pouvez vous tourner vers un.e psy ou sexologue. La dissociation c’est nul pendant le sxe mais on peut en sortir !

Share: